OGM, La Tech 7/7 – Derniers Mots, Bibliographie

Le génie génétique est basé sur des théories de la biologie moléculaire qui ont plus de cinquante ans aujourd’hui.
La raison de garder ces archaïsmes sont purement économiques comme l’ont été les circonstances de l’homologation des cultures OGM.
Les conséquences de cet archaïsme, sont sanitaires pour l’homme et une atteinte à la biodiversité pour la nature (Et nous n’évoquons pas les effets tératogènes constatés au Mexique sur du maïs sauvage).

Le fait de ne pas vouloir remettre en cause une technologie basée sur le concept « un gène, une protéine » lorsque le « Genome Human Project » montre clairement le contraire, confirme que la mise sur le marché des OGM n’est pas poussé par une réelle volonté altruiste de progrès.

Dernièrement l’étude de Gilles Séralini sur la consommation de céréales OGM par des rats, illustre les craintes et la circonspection à avoir concernant la nourriture utilisant de façon direct ou indirect, des OGM.

Si cette première suite d’articles décrit pourquoi les OGM actuels sont un problème, il ne dit pas ce qui motive Monsanto et les autres semenciers, à un tel lobbying planétaire pour les imposer.
Bien sûr on se doute que le profit est sûrement la raison première, mais en quoi justement les OGM peuvent-ils en rapporter plus?

C’est dans une prochaine suite d’articles intitulée « OGM, une riche idée » que nous prendrons le temps de répondre à cette question.

Bibliographie

  • « Le monde selon Monsanto » Marie Monique Robin.

  • « Seeds of Deception » Jeffrey M. Smith

  • « Le livre noir de l’agriculture » Isabelle Sapora

  • « Seeds of doubt » Soil association

  • « OGM, SECURITE, SANTE, ce que la science révèle et qu’on ne vous dit pas » Lilian Ceballos & Guy Kastier

  • « The Monsanto Files » The Ecologist

  • Wikipédia, Organisme génétiquement modifié

  • « The Spurious foundation of genetic engineering » Barry Commoner

Laisser un commentaire